AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un, deux trois GUMMY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel U.M.M. Yggdrasil



Messages : 1
Date d'inscription : 22/01/2017

MessageSujet: Un, deux trois GUMMY   Mer 8 Fév - 18:10

Si on te demandait quand tu es né, aucune réponse n’émanerait de toi. Tu ne sais pas quand tu es né. Tu n’es même pas né, en réalité. La naissance est un concept qui est propre aux mammifères, aux êtres vivants, aux êtres éphémères. Trois adjectifs qui ne te qualifient surement pas.

Tu es apparu, comme ça. Enfin tu supposes, ce n’est pas comme si tu voulais garder ce genre de souvenirs en toi. Tu es le fruit de l’abondance. Tu es apparu quand l’homme a eu plus de ressources que nécessaire pour survivre et qu’il a commencé à amasser çà et là différentes richesses, encore, encore et encore. On peut dire que tu es plutôt jeune, plus jeune que le monde, plus jeune que l’humanité mais aussi vorace que celle-ci. Au fil du temps tu as grandi, et sans faire de grands efforts, l’humanité est devenue comme toi, ce qui est, en soi, une très bonne nouvelle. Ce que tu aimes avec l’humain c’est que, plus il évolue, plus il veut amasser. Et plus il veut amasser, plus tu es puissant. Autant dire qu’aujourd’hui, tu es plutôt puissant. Le comble étant que tu t’en fiches bien pas mal.

Tu marches  tranquillement dans le dédale des couloirs sombres, chantonnant un air humain quelconque, une assiette de cookies encore fumant dans les mains. Un cri atroce résonne dans le lointain comme une douce mélodie. Sans mentir, tu es sûrement le Sin qui aime le plus les humains. Mais il faut dire qu’ils te le rendent bien. Ils sont toujours si réceptifs à tes préceptes. La cuisine par exemple. Jamais tu n’aurais cru que ça marcherait aussi bien, vraiment. Les fast-foods non plus mais l’obésité est ton chef-d’œuvre le plus récent. Tu souris rien qu’à l’idée de tous ces gens gras qui s’empiffrent encore et encore jusqu’à n’en plus pouvoir. Magnifique, n’est-ce pas ?

Tu t’arrêtes devant une porte, toque et entre, puis souris à Hadès. Tu adores les jeux sur les mots et c’est pour ça que tu aimes appeler le boss Hadès. Il est, après-tout le gardien de ces murs qui t’entourent, temple de la torture et la désolation…surtout de la torture en fait. Tu fais attention à ce que la désolation ne rentre pas dans le logis. Il ne faut pas exagérer, tu as besoin de nourrir tout ce petit monde, pas de place pour madame désolation. Elle a déjà bien à faire sur le reste du territoire.
Tu poses les cookies sur l’accoudoir du boss et, avec déférence, pose un genou à terre lançant un « Seigneur Hadès » dans l’air, un petit sourire en coin. C’est devenu une sorte de farce, entre vous, de faire ça. Les autres Sins ne doivent pas bien comprendre pourquoi le Seigneur de ces lieux accepte ça sans rien dire. Toi non plus, pour tout dire, mais ça t’amuses alors tu continues. Tant qu’il n’y a pas de remontrance…

Tu te relèves prestement et le regarde attentivement manger un des cookies, puis pestes dans ta barbe inexistante quand il ne mange qu’un morceau et met le reste de côté.  Tu as beau savoir que ton pouvoir ne fonctionne ni sur les Sins, ni sur lui, rien ne t’empêche d’essayer, n’est-ce pas ? Ton attitude un peu enfantine et extravagante lui tire un sourire tordu en coin qui disparait aussi vite qu’il est arrivé. L’atmosphère jusque-là détendu se refroidit immédiatement et tu te tiens droit et sérieux.

-Je ne t’ai pas fait venir pour de ridicules cookies, Gluttony.

Tu hoches la tête. Il n’y a rien à répondre à ça et le boss n’attend d’ailleurs pas de réponse. Il reprend tranquillement.

-Comme tu as pu le remarquer, les autres Sins sont partis en mission pour moi. Sur Terre très exactement. Pour des raisons qui me sont propres et que tu ne sauras pas, je ne t’ai pas missionné en même temps qu’eux. Désormais c’est le cas. Tu pars sur Terre dès que tu le peux, rejoindre les autres. Des questions ?

Tu le regardes, gigotes puis souris et ne peux t’empêcher de sortir ton ânerie.

-C’est à cause des cookies à la noix de cajou, pas vrai ? Vous ne pouviez pas vivre sans donc je ne suis pas parti ?

Ses yeux pétillent de folie face à la plaisanterie mais son visage est dur. Il ne dément pas tes dires mais ne les avoue pas non plus. Pour toi c’est juste une farce. D’aussi loin que tu t’en souviennes, lui et toi avez toujours eu cette relation étrange de farces et de non-dits qui font sourire ou grincer les dents. Et tu as toujours le chic pour faire de l’humour dans les situations trop sérieuses…Sauf avec Pride, va savoir pourquoi. Tu te racles la gorge et reprend.

-Quel est le but de la mission ?

-Je veux la perversion totale du monde. A vous de voir avec vos propres moyens. Il va falloir être...imaginatif. Je ne tolérerai aucun autre échec de ta part.

Tu hoches la tête, légèrement tremblant, te souvenant de ce que t'as coûté ta première et seule erreur et t’éloignes lorsqu’il te congédie puis passe la tête par la porte avant de partir, un sourire cassé au bout des lèvres.

-Ne vous inquiétez pas, boss, je vous promets de faire une grosse boite de cookies avant de partir.

Tu sors et ton rire joyeux résonne contre les murs alors que tu files en cuisine pour préparer ces cookies. On ne promet pas quelque chose à Lucifer en l’air. Tu vas aller dans le monde des humains, jouer à un grand jeu de « pervertira le plus de monde » et tu es étonnamment confiant.


Que le meilleur gagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un, deux trois GUMMY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un... Deux... Trois... Soleil !
» [Christie, Agatha] Un, deux, trois...
» Un, deux, trois gilets
» Un bisou, deux bisous, trois bisous dans le cou !
» Un, deux, trois soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gluttonny :: Ecriture en solo-
Sauter vers: